Anthony Guimpier

Laboratoire de planétologie et géodynamique – Samedi 9 juillet – 15h30 – Espace conférence

L’exploration martienne : des sondes spatiales aux rovers, retour sur les missions Mars2020/Perseverance et ExoMars/Trace Gas Orbiter

Les découvertes sur Mars se sont faites au gré des avancées technologiques, mais ont connu un véritable essor au début de l’ère spatiale.

Arrivé à la surface de Mars depuis le 18 février 2021, le rover (ou astromobile) Perseverance de la mission Mars2020 a déjà parcouru plus de 11 km à l’intérieur du cratère Jezero, un gigantesque cratère d’impact de 45 km de diamètre. Ce site d’exploration est extrêmement intéressant car Jezero est un ancien lac dans lequel se jetait une rivière il y a environ 3,5 milliards d’années. En s’écoulant, cette rivière a créé un delta à l’intérieur du cratère : une accumulation de sédiments. Des conditions favorables ont pu être présentes pour le développement de la vie. Si tel est le cas, des traces fossiles ont pu être préservées au sein de ce delta.

Développée par la NASA, cette mission a pour but d’analyser et de récolter des échantillons de roches avec de possibles traces de vie fossiles. Avec ses 7 instruments, Perseverance est le fruit d’une collaboration entre plusieurs laboratoires internationaux. La France, avec le CNES (agence spatiale française) et les laboratoires associés, en fournissant une partie de l’instrument SuperCam, est un acteur majeur de la mission. SuperCam utilise 5 techniques de mesure différentes et permet d’analyser, notamment par des tirs laser, la composition chimique et minéralogique des roches pour en déterminer la nature et ainsi pouvoir repérer les meilleurs sites d’échantillonnage.

Ces observations de surfaces sont complétées par les sondes en orbite que la sonde Trace Gas Orbiter, dernière sonde martienne de l’ESA (agence spatiale européenne), arrivée en orbite martienne en 2016. Cet orbiteur, doté de 4 instruments scientifiques, a pour principal objectif d’analyser la composition de l’atmosphère martienne. Il permet également grâce à son imageur (CaSSIS – Colour and Stereo Surface Imaging System), de mettre en lumière la diversité géologique et minéralogique de la surface martienne. Il a, à ce jour, capturé plus de 25000 images de la surface.

Quelles sont les dernières découvertes faites par Perseverance ? À quoi ressemblent les images obtenues par Trace Gas Orbiter ? Comment fonctionne et s’organise la planification d’une mission spatiale ? Nous essaierons de répondre à toutes ces questions.