Marie-Serge Coïc //Vincent Jarry

Chrysaora est une installation immersive, née d’une collaboration axée sur le travail de l’acier.

Une nuée de méduses évolue grâce à un mécanisme. Un dispositif extrait les sons que génère la structure.

Cette proposition est adaptable et évolutive en fonction de l’environnement qui l’accueil.

 

« Ô mon corps ! »

Marie-Serge Coïc, pour Tricéphale création, propose des sculptures crochetées en fil de cuivre argenté.

Inspirée par l’anatomie, ce sont des parties de corps humain qui se mettent en mouvement grâce à des mécanismes simples.