Béna Philippe-André

Des objets considérés comme obsolètes sont collectés puis mis en scène pour raconter des fictions scientifiques. Dans le quotidien, les objets sont utilisés pour leur fonctionnalité, mais dans certains cas on peut imaginer d’autres histoires en les observant différemment. Leur recyclage comme objets futuristes permet ainsi la fabrication de récits, qui animés par la technologie leur donne une nouvelle voi·e·x. Cette renaissance est d’autant plus éloquente quand c’est le passé qui raconte le futur.